Le Salar d’Uyuni est l’attraction touristique la plus célèbre de Bolivie. Pour s’y rendre, il existe des excursions à la journée mais on a préféré opter pour la formule safari de 4 jours, qui permet de parcourir les paysages fabuleux du Sud Lipez.

On part de Tupiza, parce qu’on a lu sur des tas de blogs que les tours sont de meilleure qualité dans ce sens, plutôt que depuis Uyuni. Plusieurs Français rencontrés en route nous conseillent l’agence de La Torre ; les prix étant partout les mêmes, on opte pour la sécurité et on choisit cette agence.

On démarre donc notre excursion le samedi 19 novembre à 7h30. Nous allons passer 4 jours dans une jeep avec notre chauffeur Vicente, 11 ans d’expérience, et deux autres personnes. Pas de bol, on tombe sur un couple d’italiens quarantenaires particulièrement taciturnes. Heureusement, on est en binôme avec une autre jeep occupée par 4 Français eux très sympa ! Il y a notamment Marine et Vincent avec qui on avait partagé le buggy à Huacachina, ce jour-là on n’avait pas trop sympathisé mais là on va avoir tout le temps de faire connaissance.

On a à peine fait 10mn de route que le décor spectaculaire de la Quebrada Palalla surgit :

dsc05874

Attention : je passe mon tour sur les commentaires. Je sais que tu es déçu mais j’ai mieux à faire

On monte un peu plus et on découvre tout autour le décor de roche rouge et pierre déchiquetée du Sillar :

dsc05878

On roule ensuite pendant quelques heures dans une variété assez incroyable de paysages désertiques peuplés de lamas, vigognes et de nandous.

Vicente est fier de nous dire qu’on roule sur la route du Dakar, organisé depuis 2014 sur l’altiplano bolivien.

dsc05891

dsc05906

dsc05924

dsc05945

A midi, nous voici devant la Ciudad del encanto. Cette ville de pierre posée dans le déser, créée par l’érosion et le vent, a des allures de Sagrada familia. On en fait le tour en se frottant les yeux tellement ces stalagmites géantes semblent surnaturelles.

dsc05949

dsc05978

dsc06025

Quand on revient à la voiture c’est l’heure du déjeuner, préparé par notre cuisinière Porfi. Lentilles à la viande, salade de tomates, riz et pommes de terre, c’est bon et rassasiant, meilleur que tout ce qu’on a pu manger jusqu’alors en Bolivie, et ce sera comme ça pendant les 4 jours.

Planning serré, on continue notre course folle à travers les paysages qui défilent sans se ressembler.

dsc06055

dsc06043

dsc06034

dsc06096

Notre chauffeur nous conduit jusqu’aux ruines d’un village construit par les Espagnols juste à côté d’une mine d’argent, et abandonné à la fin de l’exploitation de cette dernière.

dsc06103

On reprend la route, c’est l’heure du goûter !

dsc06112

En fin d’après-midi on aperçoit la Laguna Morejon, un lac salé avec le volcan Uturunku en arrière-plan.

dsc06147

dsc06151

dsc06167

On file se mettre au chaud au village perdu de Quetena Chico où on va passer la nuit, à 4200m. On partage un repas et un dortoir de 6 avec Marine, Vincent, Claire & Hugo nos compagnons de voyage, car les Italiens ont réservé une chambre double. Même si on n’a presque pas marché de la journée, l’altitude, la poussière et toutes ces émotions nous ont éreintés, on dort comme des bébés !

Catégories : Amérique du sudBolivie

3 commentaires

Louise · 5 janvier 2017 à 11 h 51 min

Les paysages de stalagmites me font penser à la Cappadoce !

    Claire · 5 janvier 2017 à 16 h 39 min

    Ah oui on a regardé des photos sur Google Images, effectivement !

Mamou · 5 janvier 2017 à 19 h 53 min

C’est splendide . Mais c’est qui les deux zoizillons sur la photo du milieu? Mais non je sais….

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

1 + 13 =