Le Grand Break

Promenade au Couvent Santa Catalina1

Un petit article dédié au Couvent Santa Catalina, qu’on a visité avec Gaëlle le dernier jour de notre séjour à Arequipa.

Le plus grand couvent du monde, un vrai dédale de rues, maisons, cloîtres, fontaines et jardins.
Grâce aux explications de notre guide, le décor prend peu à peu vie sous nos yeux, et on voit se dérouler l’histoire des lieux à travers les fonctions successives des bâtiments.

dsc09821

La guide avait encore besoin de se tenir au mur. Je lui ai dit d’arrêter de se torcher en semaine

On apprend par exemple que pendant longtemps, les nonnes, issues de riches familles aristocratiques espagnoles, y menaient un train de vie faste. Elles avaient leurs propres maisons avec chambre, salon, cuisine et jardinet. Elles pouvaient disposer d’une à quatre servantes, organiser entre elles des dîners, collectionner argenterie et porcelaine.

Et puis en 1871, le Vatican met un terme à toutes ces libertés et impose les règles strictes d’une vie religieuse communautaire. Il fallut alors réaménager le couvent pour organiser la vie en communauté : cuisine et repas en commun, dortoir, plus aucun contact avec l’extérieur, plus de servantes.

Aujourd’hui une quarantaine de soeurs vivent au couvent, dans une partie non ouverte au public. Elles ont désormais droit à des sorties occasionnelles et ont même accès à Internet, nous dit-on !

En plein coeur de la ville, un lieu magique et hors du temps qui nous a frappés par son ambiance colorée presqu’andalouse, son histoire captivante et son atmosphère toute spirituelle.
Une sorte de solennité joyeuse se dégage des lieux, qui donnerait presque envie d’embrasser les ordres (enfin, croyez-le ou non, la révélation mystique n’a pas vraiment touché Alex).

dsc09856

Renoncer au péché pour vivre dans un taudis rouge, non merci

dsc03961

Même remarque pour le bleu

dsc04080

Les soeurs de l’époque devait passer leur temps à écouter de la samba et à chanter

dsc09832

Merci au jardinier rémunéré par le clergé

dsc04000

Les soeurs locales ont un petit penchant pour le luxe

dsc09877

Apparemment, les tarifs du jardinier sont plus bas que ceux du charpentier

dsc04026

dsc09824

dsc03952

dsc09854

On n’oubliera pas les cadenas et autres serrures vu que certaines soeurs ont les mains lestes

dsc09839

On tourne vite en rond ici

dsc04006

Dans la société civile, personne n’écrit son nom sur sa maison. Dans le clergé, ça se fait

dsc04040

On a traduit et c’est juste la recette des gaufres au sucre

Rédiger un commentaire ↓

Une réponse à Promenade au Couvent Santa Catalina

  1. Mamou

    Et comme d’hab, Alex ne respecte rien .. Ceci dit les sœurs d’antan pratiquaient peut être le péché…. Je n’avais jamais entendu parler de ce couvent , merci Claire. Demande à Alex de recopier la recette des gaufres..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *