Le Grand Break

Calme & volupté à Luang Prabang8

Au nord du Laos, la ville de Luang Prabang nous a accueillis quelques jours pour une pause bienvenue, le temps de faire nos visas vietnamien et chinois et recharger les batteries.
 

Alors bien sûr Luang Prabang ça n’est pas le Laos, loin de là. Petites rues proprettes, sandwiches et banana shakes, guesthouses en pagaille et tuktuks « Bob Marley », il s’agit d’une ville dédiée aux touristes, où il reste encore peu de vie locale.
Néanmoins comme beaucoup de voyageurs on s’est laissés bercer par le charme insouciant de Luang Prabang, ville de tous les plaisirs. On vous fait la liste des choses qu’on a aimées :

 

Un peu de fraîcheur

Indécent de vous dire ça, mais c’est avec une joie sans retenue qu’on a accueilli la grisaille de Luang Prabang. Après plusieurs semaines de cagnard, on était trop contents d’enfiler nos polaires Quechua !

6620

Luang Prabang, la ville de tous les péchés

 

L’architecture coloniale

Bâtisses coloniales, maisons à colombages, volets provençaux, des petites touches d’Europe parsèment le paysage architectural et emprègnent la ville d’ambiance nostalgique.

Patinés par le temps, les bâtiments sont bien entretenus et échappent à la prolifération des panneaux publicitaires habituelle aux autres villes d’Asie.
On s’est bien amusés à jouer les photographes dans la ville, à dénicher les jolies choses et détails insolites.

6541

6508

6548

« N’oublie pas ton manteau, il ne fait que 35 degrés »

6587

J’imagine que les 2 bidons au centre étaient là avant qu’on arrive et seront là après qu’on parte

6560

Petite bâtisse près de St Paul de Vence

6566

Villas de vacances à Manosque

6574

Si j’ouvre un bar dans le Nord, je l’appellerai « le poisson boulonnais »

6598

Résidence bourgeoise à la Baule

6605

Salon de thé cossu sur l’île de Ré

6618

6622

Une Lao qui attend la bonne heure pour aller se coucher

6984

Un Lao qui attend. Il ne s’est pas encore quoi mais il se posera la question demain

6641

La photo est bien droite, c’est le temple qui penche

 

6675

 

Orgie de viennoiseries

Héritage colonial oblige, Luang Prabang possède sa boulangerie française : Le Banneton, le graal salivaire de tout voyageur au long cours.
D’après Alex les croissants sont très bons… moi j’étais trop occupée à digérer notre dernier voyage en bus 🙂

6480

Ah !!! Du coup, j’ai tout englouti !

 

On est aussi tombés amoureux du Cinnamon roll du café le Joma. Un petit concentré de souvenirs de Noël en une bouchée !

6486

On mange tout ça avec couteau et fourchette, nous sommes des gentlemen

6484

Claire qui s’essaie à la minauderie asiatique

6487

Pas le temps de prendre des photos, moi je bouffe !

 

Les couleurs du marché de jour

6493

Un Lao en proie au dilemme. Alors ? Brochette de pattes de poulet ou brochette à la viande ?

6491

6495

Dans cette photo se cachent des oeufs de Pâques. Sauras-tu les retrouver ?

6498

Un Lao qui s’est fait piéger par les légumes. Du coup, ben, il attend

6497

6507

Quand toi tu manges un Snickers, le Lao, lui, avale un peu de poumon de buffle

 

Les odeurs du marché de nuit

7022

Des Laos qui font semblant de bosser

7023

Un Lao qui attend que ça se passe. Ouf, il est bientôt l’heure de se coucher

Plusieurs buffets végétariens vous proposent de vous empiffrer pour 15000 kips (moins de 2€).

6657

Le flunch local

6659

Tu manges local, tu manges sur un bout de table de 20 cm de large

Pas succulent non plus, mais bien pratique pour redresser la barre du budget mis à mal par les viennoiseries !
Pour les inconditionnels de la viande, les stands de brochettes ne sont jamais loin :

6654

Les brochettes pour les touristes

6672

Les brochettes pour les Laos

 

Quiétude et douceur de vivre

La première impression qui nous a marquée à notre arrivée est le calme qui règne dans les rues. Classée à l’UNESCO, Luang Prabang a imposé des restrictions de circulation pour les bus et gros véhicules, ce qui nous laisse profiter sereinement de ses petites rues. Et il y a même des trottoirs !

6538

« Oommf… Les trottoirs, c’est pour les falangs »

6679
Et puis, fidèles à eux-mêmes, les Laotiens ne vous harcèlent pas pour vous vendre leurs tuktuks et babioles. Non, ils sont trop occupés à faire la fête…

6593

Boire, bouffer…

… ou la sieste…

6629

…dormir

Et bien c’est fou comme c’est reposant de pouvoir traverser une ville sans avoir l’impression d’être un porte-monnaie sur pattes.

 

Shopping et artisanat local

La ville regorge de petites boutiques éthiques proposant bijoux, étoffes, vêtements Made in Laos. Le genre d’endroits où on aurait envie de refaire toute la déco de notre maison, si on avait une maison !

6594

6627

6625

6616

7014

7017

7021

 

Les fées du sandwich

Merci la colonisation, les Laotiens sont les rois de la baguette ! Au centre de la ville une place accueille une enfilade de stands dédiés au sandwich et au fruit shake.
Que des dames douces et souriantes qui confectionnent votre sandwich comme votre Maman préparait vos tartines de confiture.
On en profite avant les quelques mois de disette boulangère qui nous attendent !

6773

Commencez pas à relever les fautes d’orthographe

6774

 

L’Utopia

Un bar en bordure de rivière, repaire des backpackers, pour s’adonner à l’activité favorite des Laotiens : « ne rien faire ».

6687

J’ai dit : « Commencez pas à relever les fautes d’orthographe »

6695

6699

Je ne flemmarde pas, je « chill out »

6717

6720

6747

6741

6756

 

Le Khaiphaen

C’est dans ce petit restaurant tenu par des étudiants en restauration et leurs professeurs que nous avons fêté notre visa chinois et notre dernière soirée au Laos.

7003

6999
On y a savouré une cuisine laotienne fraîche, moderne et créative : Laap poulet et menthe avec courge rôtie, oignons nouveaux, piment et citron / Salade de boeuf grillé au poivre de Sichuan et fleurs de frangipanier croustillantes.

6996

6994
Un petit voyage dans le voyage !

 

Cet article devrait rassurer ceux qui commençaient à s’inquiéter pour notre ligne… Vous aurez constaté qu’on a renoué ici avec notre passion pour la bouffe. À force de douceurs, sandwichs, nutella et pain à tous les repas on a bien dû prendre 2 kilos en une semaine 🙂
Nous voilà pleins d’énergie, prêts pour aller faire le Vietnam !

Rédiger un commentaire ↓

8 replies to Calme & volupté à Luang Prabang

  1. Auré

    Miam miam ! Ca donne bien envie tout ça dites-donc ! Farniente, bon repas, jolies maisons… Que du bonheur ! ^^
    Le poumon de buffle ca donne quoi Alex ? 😀
    Et c’est quoi ces $@%# d’oeufs roses ?
    Claire, pour la minauderie c’est avec ton chapeau chinois ! (quoi comment ça tu ne l’as plus ? :p)

  2. Maman

    C’est très joli.
    Et ces voitures devant la résidence bourgeoise de La Baule, quelle classe, très stylé.
    Claire, tu fais peine à voir devant les croissants et les œufs au bacon.
    Heureusement ça va beaucoup mieux pour la minauderie !!
    Évidemment, je m’interroge aussi sur la provenance des œufs roses.
    C’est trop beau, toutes ces couleurs pour la nourriture et les éléments de déco.
    Les photos sont vraiment magnifiques.

    • Claire

      J’ai trouvé la réponse !! Il s’agit en fait d’oeufs de poules nourries à la pâte de crevettes ! Ingénieux ! On en avait déjà vu en Thaïlande, c’est une spécialité de l’Isan (une région au nord de la Thaïlande). Ces oeufs sont apparemment très salés mais on n’a pas goûté ! Je tenterai quand j’aurai mes poules maison 🙂

  3. mamou

    Je comprends le titre, la vie doit y être douce si tu peux te la payer je suppose.. j’ai bavé devant les viennoiseries mais mes sandwichs sont certainement meilleurs non mais dis donc!!! Claire si tu oses nourrir tes poules à la pâte de crevettes je n’irai pas manger de gâteau fait maison par tes petits doigts de cuisinière !!! Allez je m’en vais regarder les hamacs dans les magasins , à force de vous voir « farnienter » dedans ça me donne des envies ..

  4. Loulou

    Il a l’air sympa ce flunch !

  5. Dommage que nous nous soyons ratés, nous avons eu exactement le même planning que vous à Luang Prabang on dirait 😉 Il y fait bon traîner quelques jours en tout cas, même si effectivement ce n’est pas là que l’on trouvera la vie laotienne la plus typique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *