Le Grand Break

2 jours à Mandalay25

Jeudi matin, nous prenons l’avion pour Mandalay. Chouette, une navette Air asia nous emmène gratuitement en ville. Avant ça nous retirons quelque 300 000 kyatt ce qui donne l’impression d’avoir les bourses bien pleines !

A travers les fenêtres du bus, nous commençons à percevoir le charme et l’étrangeté de la Birmanie. Les hordes de mobylettes transportant toutes sortes de chargements farfelus, les grandes étendues de plaine, les pagodes dorées qui constellent le paysage, les coups de klaxon réguliers de notre chauffeur rythment le trajet.

 

À notre arrivée en ville on se fait tout de suite accoster par des moto taxis mais préférons nous débrouiller à pied. Un peu perdus sans carte ni repères, heureusement les britanniques ont bien fait les choses et la numérotation des rues aide bien à s’y retrouver.

On se sentait dépaysés à Bangkok mais là c’est le choc ! L’impression de marcher dans un documentaire voyage. Mais peut-être qu’on dépayse encore plus les Birmans, à voir les yeux ronds des passants et tous les « hello ! » des enfants rieurs que nous croisons.

A 3, on traverse

À 3, on traverse

dsc02384.jpg

Cantine 4 étoiles

Cantine 4 étoiles

 

Après un petit arrêt à l’hôtel, direction le marché de Zegyo, sorte de ventre de la ville où les paysans du coin viennent vendre leurs produits. Essentiellement des légumes mais on trouve aussi quelques petits étals de viande (par terre, les mouches en prime).

Dommage, sur les photos vous louperez les odeurs de poisson séché et de viande avariée, les klaxons incessants des mobylettes et carrioles qui se croisent, une ambiance incroyable.

 

dsc02399.jpg

À employer des gosses pour la voirie, voilà le résultat

À employer des gosses pour la voirie, voilà le résultat

dsc02400.jpg

C'est beau mais ça pue

C’est beau mais ça pue

dsc02403.jpg

dsc02413.jpg

dsc02412.jpg

dsc02411.jpg

 

Nous n’avons pas encore mangé de la journée mais on ne peut pas dire que ce effluves nous mettent en appétit. Sur la route, un vieux birman en mobylette s’arrête pour nous conseiller un restaurant à quelques rues. Nous n’arrivons pas à le trouver mais finissons par nous attabler dans un petit resto où nous attend notre festin birman.

Soupe de lentilles, curry de poulet aux pommes de terre et sa farandole d'accompagnements. Claire a toujours eu les yeux plus gros que le ventre

Soupe de lentilles, curry de poulet aux pommes de terre et sa farandole d’accompagnements. Claire a toujours eu les yeux plus gros que le ventre

 

Le classique red curry "not too spicy"

Le classique red curry « not too spicy »

 

Nous picorons les nombreux accompagnements, sans toujours savoir de quoi il s’agit, en essayant d’apprivoiser ces saveurs nouvelles.Pour le dire poliment tout n’est pas à notre goût 🙂 Certains ont un goût de poisson séché, d’autre de fermenté, petit choc gustatif. Mais nos deux plats sont délicieux et ça fait toujours plaisir de bouleverser un peu nos petits palais d’occidentaux.

À la fin du repas, notre serveur nous apporte un plat en nous expliquant que c’est ce qui termine les repas traditionnels birmans : des piments et des gousses d’ail (histoire de terminer le repas en douceur), une sorte de salade (après renseignement il doit s’agir du lahpet toke, c’est-à-dire du thé mariné avec du citron – effectivement c’est bien acide wouahhh), et des cacahuètes grillées au sésame.

Vous reprendrez bien un peu de piment

Vous reprendrez bien un peu de piment

Tout ça avec les boissons pour 10€, un repas de roi !

 

Le lendemain, on loue une mobylette pour aller visiter les temples au nord de la ville et le pont Ubein au sud. Nous n’avons jamais conduit de deux roues ni l’un ni l’autre et c’est tout naturellement Alex qui prend les commandes  (moi je suis trop une flipette !)

 

Moi je suis pas une flipette !

Moi je suis pas une flipette !

 

La photo juste pour le style (Madame n'a pas roulé un mètre)

La photo juste pour le style (Madame n’a pas roulé un mètre)

Premiers essais devant l’hôtel, la dame qui nous la loue a l’air tres inquiète de nous laisser partir et nous répète une dizaine de fois « Is it’s ok ? ». On n’en est pas vraiment sûrs  mais en avant Guingamp.

Les débuts sont assez chaotiques mais Alex commence à rapidement maitriser l’engin et le style de conduite disons freestyle des Birmans. Au bout d’une demi-heure il se risque même à passer les vitesses ! On ne l’arrête plus ! En tout cas deux français sur une mobylette ça a l’air bien cocasse pour les Birmans qui se retournent souvent sur notre passage avec quelques rires et sympathiques « hello » ! L’avantage au moins c’est qu’aujourd’hui on ne nous arrête plus tous les 50m pour nous proposer un taxi.

Dommage je débute dans l’utilisation de la GoPro et n’ai pas réussi à capturer les moments les plus épiques de la ballade mais voici un petit aperçu de la circulation à Mandalay :

1

Mais qui a la priorité ?

Nous passons presque toute la journée sur notre petit bolide, ça y est on la sent la liberté qu’on était venus chercher ici.

 

dsc02449.jpg

La pagode de Kuthodaw

dsc02467.jpg

dsc02472.jpg

dsc02517.jpg

Le pont U Bein

dsc02531.jpg

Photogénique, ce porc

Photogénique, ce porc

dsc02553.jpg

dsc02546.jpg

 

Sur la route du retour, panne d’essence, la mobylette s’arrête brusquement… juste à la sortie d’une station-essence, sympa !

Dame fortune, tu nous souris

Dame fortune, tu nous souris

 

Le soir, de notre chambre on entend ce qui ressemble aux voix d’un karaoké… Il faut absolument qu’on aille voir ça. On ne le regrettera pas, on a la chance d’assister à un petit concert de quartier mémorable.

dsc02572.jpg

 

Mandalay a été pour nous une chouette introduction à la Birmanie. C’est une ville tout en contrastes où la crasse de rues côtoie la splendeur des temples, où se mélangent petites échoppes à l’ancienne et boutiques de smartphones, dans un joyeux vacarme de klaxons et musiques indiennes.

Demain on part pour Bagan !!!

 

Cet article est un peu plus long que le précédent… j’ai décidé de varier les formats. Je crois que ça dépendra de l’humeur, du temps libre et du wifi ! Vous me direz si je raconte un peu trop ma vie !!
Tous les commentaires des photos sont d’Alex, comme vous l’aurez compris 🙂

Rédiger un commentaire ↓

25 replies to 2 jours à Mandalay

  1. mamou

    tomber en panne d’essence à la sortie d’une station service… le bol!!!!
    Attention à vos estomacs avec tous ces piments et autres épices…et vous avez réussi à tout manger? en même temps un repas par jour …
    Et non tu ne racontes pas trop ta vie, le blog est la pour vous suivre et plus tu en dis, plus nous sommes contents et heureux .
    Bon allez je m’en vais manger ma soupe poireaux oignons pain beurre maroilles. histoire de garder le Nord

    • Claire

      Non je vous rassure on n’a pas tout mangé… Même si on s’y est mis à deux c’était impossible (et oui normalement tous les plats sur la première photo étaient pour moi toute seule !!)
      Oulalah pain beurre maroilles mon ventre est déjà nostalgique… faut pas me raconter des trucs comme ça !!

  2. Gaëlle

    Le format est parfait et les commentaires sont croustillants <3 Merci de prendre le temps de partager tout ça avec nous, c'est un vrai régal !

  3. Cimetiere

    Ouh là là, je rêve… Magnifique ces photos du marché avec ces couleurs et ces saveurs ! J’ai l’impression de retrouver les marchés que j’ai connu il y a quelques années, euh non, pas mal d’années ;-))

    Vous pensez à sauvegarder toutes ces photos sur un cloud ? C’est plus prudent…

    Bonne route.

    Didier.

    • Claire

      Oui, en vérité c’est toute la ville qui semble figée dans un autre temps… Elle est restée la même malgré le temps qui passe, comme toi quoi !
      Pour les sauvegardes de photos je t’avoue qu’avec la qualité du wifi on s’arrache un peu les cheveux. Idéalement on aimerait tout stocker sur Google Photos + le serveur du blog mais là on galère à fond !! On espère qu’à Yangon on pourra retrouver une connexion un peu + potable

  4. Maxime

    Je suis content que tu sois heureuse.

  5. Laure

    Nous adorons tes articles. Ils sont passionnants et nous offrent un excellent support de travail (bouh la maîtresse…).
    – Nous avons appris beaucoup de vocabulaire (horde, farfelu, pagode, avarié, chaotique, échoppe…).
    – Nous avons converti les kyats en euros et lu de grands nombres.
    – Nous avons travaillé sur les reliefs.
    – Nous nous sommes interrogés sur cette phrase « les britanniques ont bien fait les choses » ; petite amorce de cours sur la colonisation.
    – Nous avons travaillé la lecture et la compréhension de texte (les inférences ne sont pas toujours évidentes) : « on dépayse les Birmans », « dommage vous louperez les odeurs de poisson »
    – Nous avons découvert les synonymes « nos palais d’occidentaux ». Pourquoi elle parle de châteaux en plein milieu du repas ???
    – Nous avons fait de jolies productions d’écrits que tu trouveras en commentaires
    – Et pour terminer : nous avons goûté une gousse d’ail crue car il ne savait pas ce que c’était. Maintenant il sait.
    Nous nous sommes arrêtés là (ben oui vu son haleine, je préfère qu’il s’éloigne…)

    • Claire

      Haha je ne me doutais pas en l’écrivant que ce serait matière à tant d’apprentissages !! Ça donne l’impression d’être devenue un grand auteur classique. Ravie de participer à l’éducation de mes petits neveux préférés !!

    • Loulou

      Excellent 😀 Tu me donnes envie de faire l’école à la maison (mais il me manque les enfants pour ça hahahaha)

  6. Papa

    Merci pour ces articles. Passionnant et c’est un plaisir de vous lire (et de vous voir).Continuez et bonne route.

  7. Maman

    Je tarde à laisser un commentaire et le regrette vivement.
    Les photos sont d’une qualité exceptionnelle et le discours passionnant.
    Pas trop long, au contraire, on a l’impression de tout partager avec vous.
    Tout a l’air de très bien se passer pour l’instant et ça me rassure.
    Merci de prendre le temps de nous faire voyager.
    A très vite pour de nouvelles aventures.

  8. GG

    C’est top, ça me fait voyager par procuration 😉
    La qualité des photos est top !

    Les pagodes, c’est funéraire ou juste des petits temples ?

    • Claire

      Merci Guigui !! D’après ce que j’ai compris les pagodes contiennent généralement des reliques. Mais je t’avoue qu’entre pagode, temple, stupa, j’ai pas tout saisi. Et puis c’est toi l’historien !

  9. Loulou

    je veux que tu racontes ta vie tous les soirs si c’est permis ! Je me suis abonnée à ta newsletter mais elle ne tombe que le vendredi si j’ai bien compris, alors je vais me mettre au flux rss.
    Super la moto, vous êtes fringants dessus !! C’est vraiment la liberté ce petit bolide, en plus vous avez des vitesses, ça c’est du luxe xD

    Kissous

  10. Manue

    Vraiment c’est le rêve ce voyage, en tous cas vous me faites voyager, et ça fait du bien quand il fait gris chez nous 😉
    Continuez bien votre périple! et merci pour toutes ces informations et ces magnifiques photos!! Have fun 😉

Répondre à Papa Annuler la réponse.

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *