Le Grand Break

Tuto : Devenir gros en Australie5

Franchement, c’est un secret pour personne : en Asie, les gens bouffent de la merde. C’est pas varié, c’est pas bon, y’a pas de boeuf et pis quand ça te paraît bon, ça t’envoie une turista de Zeus. Du coup, tu fais ton bon blanc en orient, tu perds ta ceinture abdominale et le petit truc mou qui l’entoure (celui que les femmes adorent en secret).
Et rien n’y fait, tripadvisor est blindé d’avis rédigé par des Indiens et ton lonely planet t’envoie vers des tripots glauques.
C’est la famine, Causette et Gavroche parcourent le monde.
Il ne reste plus que 2 façons de gérer :

– Tu rentres à ta maison en prétextant avoir chopé le chikungunya et tu t’empiffres
– Tu fais style de rien, tu continues à bouffer ton riz pilaf quotidien en prenant soin de toujours essayer de sourire sur tes photos Facebook

Tristesse.

Heureusement, grand-frère est là pour te proposer une 3ème alternative !
Comme d’hab, ne me remercie pas, tu auras tout le temps de me vénérer à mon retour. Tu peux d’ailleurs commencer à tailler une statue à mon effigie. T’es tellement mauvais en sculpture que ça va te prendre un moment alors autant t’y mettre tout de suite.
La solution, elle est toute conne mais personne n’y pense : fais un rapide crochet en Australie. Là-bas, les types ont tout prévu.

Visite guidée

Fais pas le gros touriste et soumets-toi à la gastronomie locale

dsc00159

dsc00161

dsc01025

C’est bien connu, avant de se casser à l’autre bout de la terre, les Australiens ont volé la moitié des calories du vieux monde. Avec ce butin, ils se sont mis bien les filous. Y’à qu’à les voir sur leurs mini-mobs-fauteuils-électriques pour s’en rendre compte. Le gras, ils maîtrisent.

Laisse pas filer le dessert

dsc00444

dsc00465

Le sentiment de satiété, c’est comme l’impression de fatigue : c’est une vue de l’esprit. Alors, t’écoute pas trop et débraye sur le dessert. Un pote philosophe m’a dit un jour : « Mec, quand t’en peux plus, tu te forces ». Ce qui est valable à 4h du mat’ après le vomi, l’est tout autant en milieu d’aprém.

Demande à ta femme d’oublier le quinoa

dsc01027

Ta femme est certainement comme toutes les femmes. Elle rêve d’une cuisine soit-disante « saine », « équilibrée » et « alternative ». Il est temps de la rappeler à l’ordre en exigeant une alimentation « virile », « calorique » et « qui fait tenir le bonhomme debout ».

Le goûter aussi c’est important

dsc01186

dsc01185

dsc01184

Oublier le goûter, c’est vieillir. On est tous d’accord pour dire que le sens profond de la vie, c’est de devenir vieux, gros et moche. Mais une chose à la fois, faut pas se disperser.

Trouve des bonnes vieilles recettes de granny

dsc00201

Plus tu prends de l’âge et souvent, plus tu sais de quoi tu parles. Fonce pas la tête dans le guidon et demande un sponsorship à la mamie la plus proche.

Paléo, gluten-free, crudivore. C’est pour les faibles

dsc00158

Les vrais hommes savent comment entretenir leurs corps.

Lâche rien, jamais

dsc00664

N’oublie pas qu’on ne mange jamais trop, c’est juste notre système digestif qui est pas assez gros. Alors ta douleur, tu la ranges dans ta poche, faut pas faillir, droit dans tes bottes.

Fais-toi aider

dsc01335

On a tous des petits coups de blues et des moments de dilemme. Alors chope le premier pote venu et manipule-le pour qu’il te suive et t’aide dans ton programme.

L’hydratation, le secret des régimes réussis

img_20160830_115127

Crois-moi, le coca, pris seul, ne fait pas de miracles.

Sois prévoyant et renouvelle ton dressing

dsc01266

Mais qui a dit qu’on ne pouvait pas être élégant en 9xl ?!

Planifie ton shopping comme tu planifies ton niveau d’alcoolémie

dsc01182

dsc01174

dsc01177

Ce serait facile de succomber à la tentation ou de te perdre dans les dédales des rayons et les échoppes de magasins. Souviens-toi, t’es pas là pour prendre du plaisir alors organise-toi.

Bonus : Guide shopping au supermarché local

On commence par l’apéro alors sois pas pingre et envoie-toi 2 portions individuelles :

dsc01170

Allez hop, on embraye direct avec un peu de charcut’ :

dsc01158

dsc01155

dsc01146

Ni une ni deux, on va pas y passer la journée, alors direction le rayon boucherie pour un bon steak et 2 petites cuisses de poulet :

dsc01148

dsc01151

On passe au fromage, faut surtout pas l’oublier celui-là :

dsc01159

Et bim-bam-boum, un bon dessert un peu frugal :

dsc01141

dsc01269

Et on termine avec un peu de médecine moderne :

dsc01161

dsc01165

 

Facile !!!

Rédiger un commentaire ↓

5 replies to Tuto : Devenir gros en Australie

  1. Mamou

    Le plaisir de l’homme passe par un estomac heureux c’est bien connu et ça se voit sur les photos…Ah!!! le regard d’Alex… Claire aussi s’est fait plaisir on dirait .. Vous deviez vraiment être en manque… j’adore le style du chroniqueur !!! serais je un peu chauvine? Bon je retourne sur Marmiton pour votre retour…

  2. Hiiii les cookies du Coles, j’en veux !!!
    Bon et sinon la vraie question : + combien sur la balance ?! Parce que les paroles c’est bien beau, mais faut voir le résultat maintenant…

    • Alex

      Après concertation avec ma moitié, et à vue d’oeil, je dirais un bon 4 kg ! Dont 2/3 à cause des fameux cookies de Coles ! Heureusement que les Australiens ne savent pas faire de bons fromages ! Et heureusement que je mesure plus d’1m80 !
      On est en train de lire vos articles sur la Patagonie 🙂 Ça va nous aider !
      Plein de bonnes choses à toi, la Réunionnaise !!!

  3. Antoine B.

    Franchement, dans l’excellente recette que tu nous as montré, je pense 6kg500 de viande et de bacon c’est un peu juste mais essentiel. Alors que le reste est clairement optionnel.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *