Le Grand Break

Rendez-vous manqués, d’Hervey Bay à Noosa2

Et on continue notre tournée des stations balnéaires australiennes avec un stop à Hervey Bay.
Une ville de bord de mer plutôt commune, et surtout fréquentée comme point de base pour les excursions sur l’île de Fraser Island et les tours d’observation des baleines. On ne fera ni l’un ni l’autre, et on se contente d’une pause tranquille sur la plage puis d’un petit tour au jardin botanique. C’est là que nous lâche l’objectif de notre appareil photo, enrayé depuis quelques jours.

dsc00172

« T’es certaine de vouloir aller au jardin botanique ? » -« Allez stp »

dsc00176

« Mmmmh y’a pas grand chose à faire dans ce jardin, va falloir faire une photo débile »

dsc00195

Et voilà le résultat, dans la bush chapel

Un peu désoeuvrés, on cherche pendant un moment un bar avec wifi pour y passer l’après-midi. Au programme la préparation du Pérou ! Cette bonne chose de faite, il ne nous reste plus qu’à aller faire quelques courses pour le barbecue du soir.

Le lendemain, on met le réveil à 5h30 car on a rendez-vous avec les dauphins ! Quelques spécimens ont pris leurs quartiers aux abords de Tin Can Bay, et un café du coin laisse les touristes et locaux assister au nourrissage quotidien en échange de quelques dollars.

dsc00301

« Faut qu’on fasse un truc pour les photos, notre appareil de secours est à chier ! »

En cette période de vacances scolaires, la foule se masse. On attend un peu plus de 2 heures mais pas le moindre bout du nez de dauphin… Heureusement qu’un gentil cormoran nous console de notre déception.

dsc00312

« I can has cheezburger ? »

On se décide à reprendre la route pour la ville de Rainbow Beach et le paysage lunaire de Carlo Sandblow. Une Dune du Pilat à l’australienne, avec une vue vertigineuse sur l’océan. Notre petit appareil de secours a bien du mal à capturer l’étrangeté de ce paysage et ses couleurs intenses.

dsc00331

« Attends-moi ! » -« Nan, j’suis trop triste pour notre appareil photo »

dsc00376

T’inquiète mopette, on va racheter un objectif »

dsc00379

« Et comme c’est ton appareil, on disait que c’est toi qui payes »

Sur cette dune surgie de nulle part, on se sent comme sur une autre planète, et on passe un long moment à observer la vue panoramique et le passage d’une raie en contrebas.

Puis on se met en route pour Noosa un peu plus au sud, où on se met en quête d’un nouvel objectif pour notre appareil photo. On trouve le bon modèle dès la première boutique, à un meilleur prix que sur le net. Quand je vous disais qu’il n’y a pas de problème en Australie !

dsc00218

« Seulement 300 dollars ! Soit juste 20 nuits d’hôtel au Pérou ! »

 

On découvre donc le jeudi la très chic station balnéaire de Noosa, sa jolie baie, ses petits ports de plaisance, ses parcs, ses retraités en séance de tai chi, sa belle longue plage, ses surfeurs, ses resorts de luxe et ses hordes de vacanciers.

dsc00235

dsc00239

Savent plus quoi faire pour occuper leurs dimanches, faut croire que y’a rien à la télé

dsc00245

dsc00248

dsc00256

Après 15j de dodo en van, t’as juste envie de te payer un peu de volupté

dsc00261

J’pensais avoir l’air d’un âne pendant mon cours de surf

dsc00329

Sur la plage, tout le monde se masse au même endroit. Certainement pour se tenir chaud

Mais si on est là, c’est avant tout pour faire la chasse aux koalas, qui paraît-il sont nombreux dans le parc national au sud de la ville. Il est 9h du matin et le parcours est envahi de passionnés de footing et familles en vacances. On s’enfonce sur un sentier plus isolé pour mettre toutes les chances de notre côté et tenter d’apercevoir les timides koalas.

Pendant 4 longues heures, on avance à pas feutrés, un coup d’oeil à gauche, un coup d’oeil à droite, les yeux et les oreilles grands ouverts.

dsc00288

Rien à gauche

dsc00287

Que dalle à droite

 

Et bien devinez-quoi, rien ! Un bon torticolis, mais pas la moindre touffe de poil ! On croise d’autres familles bredouilles et on ravale notre déception en repartant vers la sortie.
On sera quand même dédommagés de l’effort sur la route du retour, avec une vue magique sur la baie, le passage d’une baleine et d’un banc de dauphins ! Ahh, les joies de la balance cosmique.

dsc00317

« J’vais arrêter de prendre des photos de ton dos, tout le monde pense que j’te stalke »

Et puis, en allant manger dans le centre-ville de Noosa on tombe sur cet article de la gazette locale, et là tout s’explique :

dsc00331

« Ah mais ils auraient pu au moins en racheter ! »

Sur les 12 koalas recensés jusqu’alors dans le parc, 7 sont morts au mois de septembre et ceux qui restent sont malades… Sale histoire 🙁

Mais rassurez-vous, des photos de koalas en meilleure forme arrivent bientôt !

Rédiger un commentaire ↓

2 replies to Rendez-vous manqués, d’Hervey Bay à Noosa

  1. Mamou

    C’est vrai que les couleurs sont un peu fades mais c’est réparé et on revoit le bleu du ciel et de la mer.. Je vais importer le Taï chi à Guines , ça va m’occuper le dimanche aussi tiens!!! J’ai de la peine pour les koalas déjà qu’ils ne sont plus bien nombreux..

  2. Laure

    Magnifiques photos avec le nouvel objectif. L’ancien objectif a quand même bien servi. Je n’imagine même pas le nombre de photos prises avec lui depuis Janvier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *