Le Grand Break

Un printemps à Kunming6

Nous avons passé 4 jours dans la ville de Kunming, une pause salutaire pour renouer avec la vie citadine, recharger les batteries et faire encore de très belles rencontres !
Kunming est une ville de 7 millions d’habitants, à l’échelle de la Chine une « petite ville de campagne ». Un peu impressionnés par les forêts de buildings à notre arrivée, on a pourtant trouvé cette ville très agréable à vivre, verte, aérée, peu polluée et avec un temps parfait !

 

New York New York

On loge le premier jour dans la zone très animée des centres commerciaux, le paradis du shopping et du fast-food. Entourés de ces buildings immenses, des magasins rutilants et enseignes lumineuses multicolores, on se sent comme des bouseux qui découvrent la grande ville.

740

Kunming, la petite ville de province

745

Tout est tellement neuf qu’on se dit que la ville a 5 ans max

 

Carrefour mon amour

C’est aussi dans ce quartier qu’on tombe tout excités sur un supermarché Carrefour. On n’est pas trop grandes surfaces en France, et je n’aurais jamais cru que ça me mettrait tant en joie !
Bon en fait, petite déception, les Carrefour chinois ont bien adapté leur offre au marché et ne ressemblent plus du tout au modèle français. Entre les voix mécaniques des dames faisant la promotion des yaourts, les odeurs de mort du rayon traiteur et les tripes & abats en tous genres du rayon boucherie, bonjour les hauts-le-coeur.
Heureusement il y a… le rayon produits importés !

751

Des galettes Reflets de France, le summum du luxe pour tout expat

753

Viens baby, on fait le plein !

Notre coeur la chamade devant les palets bretons, confitures, fromages et autres beurres salés mais snif, c’est trop cher. Pour vous donner une idée, les yuans correspondent à peu près à nos francs de l’époque  (je vous parle d’un temps que les moins de 30 ans ne peuvent pas connaître).

752

On en est à un stade où même le beurre Lurpak ferait l’affaire

On se rabattra sur une sorte de Kiri bizarre de la fabuleuse marque Milkana (on n’a pas osé le parfum fraise !)

813

Du kiri à la fraise… Et pourquoi pas de la confiture au pied de porc !

 

Un samedi au parc

Le lendemain, veille du 1er mai à Kunming, on va flâner au parc du Green Lake, à deux pas de notre hôtel. C’est la fête du travail en Chine, et c’est vraiment la fête !
Il y a là des jeux pour enfants

768

Une belle machine à vomi chinoise

et grands enfants

795

Perso, jpréfère ma PS4 mais c’est juste une question de goût j’imagine

des pedalos

794

Il fait bon vivre à Kunming

des chanteuses lyriques

782

J’en ai encore les tympans qui saignent

des vieux musiciens

760

Y’en a un plus à fond que l’autre

785

J’ai pas compris de quel instrument jouait le type au milieu

et des spectateurs plus ou moins attentifs

804

Jparie que son slip est aussi fait de la Voix du Nord local

807

Jembé, couleur vert/jaune/rouge, regard bovin. Pas de doute, monsieur fume de la ganja

des calligraphes au sommet de leur art

797

Quand tu vois la taille des crayons ici, t’imagines aussi la taille des trousses et des cartables

799

On a traduit et apparemment, le type est en train d’écrire : « je t’emmerde Monique… »

et bien sûr des danses collectives, dans tous les styles

764

🎶…un dimanche…🎶…bamako…🎶

773

🎶…la grand voile…🎶…glissé sous le vent…🎶

Ça sent le printemps !

 

Comme à la maison

On a repéré sur Airbnb un couple de Français qui louent une de leurs chambres, juste de l’autre côté du lac. On se dit que c’est l’occasion de réaliser notre rêve de mousse au chocolat !

817

Même sans batteur, je vais te les retourner ces oeufs !!!

Arthur et Emmanuelle nous accueillent comme de vieux amis et nous invitent aussitôt à aller boire un café au parc. Il se trouve qu’ils viennent de Lille et aiment la bonne bouffe, ça nous fait des points communs (Emmanuelle a même été serveuse à La Brocantine pour vous situer un peu les personnages !). On va partager leur quotidien d’expats les 3 jours suivants, entre repas, soirée Game of Thrones, barbecue chez leurs potes, carbonnade flamande ! (ouiiii ! avec des frites ! un super cadeau de nos hôtes) et bien sûr litres de mousse au chocolat.
Étudiants à la fac juste à côté, ils vivent à Kunming depuis 9 mois et ont donc un recul plus grand que nous sur la Chine et son peuple. Leur avis conforte plusieurs impressions que nous avions, éclaire des questions qu’on se posait, c’est très intéressant d’échanger avec eux. On se rend compte qu’on aurait quand même du mal à vivre en Chine pendant un an 🙂

Notre nouvelle maison est très bien située, dans un quartier plein de commerces qui invitent à oser les aventures culinaires les plus folles. Le paradis des vegans 🙂

818

Allez allez, arrête de scroller et contemple cette finesse culinaire asiatique

Pour notre part, on s’est contentés d’un petit resto musulman conseillé par nos hôtes, histoire de mettre un peu de Méditerranée dans nos assiettes !

820

Comme d’hab, on se contente de la garniture et on laisse volontiers notre riz à la poubelle la plus proche

824

Tu la joues tellement safe que t’en es condamné à bouffer des oeufs et des tomates

Merci à Arthur & Manue pour nous avoir bien chouchoutés pendant ces quelques jours !

 

———

Cette petite parenthèse détente nous a fait le plus grand bien. Retrouver un petit chez-soi, cuisiner, tout ça nous avait manqué et on se promet en partant de retenter l’expérience plus d’une fois !

Rédiger un commentaire ↓

6 replies to Un printemps à Kunming

  1. mamou

    Pôôôvre misère, la tète d’Alex serrant ses snickers chinois!!! Ca fait mal au coeur, quoique!!…
    Un peu de civilisation fait du bien… merci aussi à Arthur et Emmanuelle d’avoir pris soin de vos estomacs malheureux avec en prime une mousse au choco… qui a dit que le bonheur tenait à peu de choses et passait par l’estomac déjà? Merci aussi pour la traduction des sinogrammes pour l’inculte que je suis…

  2. Maman

    C’est vrai que s’il n’y avait pas les sinogrammes des calligraphes et le riz, bien sûr, on se croirait à New York.
    Il y a le même genre de jeu d’eau gonflable ici au « Paarc » de Gravelines (contraction de Parc de l’Aa, information pour les néophytes).
    Chose promise, chose due, il est encore ici question de mousse au chocolat.
    Sans batteur visiblement.

  3. Loulou

    Vous avez parlé du welsh de la brocantine j’imagine alors !!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *