Le Grand Break

Koh Tao : dure dure la vie sous les tropiques22

Après le nord de la Thaïlande, direction les belles plages du sud. Comme je sais que vous risquez de nous détester et que je crains de perdre à tout jamais les fidèles lecteurs de ce blog, j’ai décidé pour ce récit de mettre l’accent sur les désagréments de cette étape, et vous épargner nos soupirs de bonheur.

rpsgp672151

Le pire souvenir du séjour : une natte de plage qui gratte un peu

 

Déjà, le voyage fut un petit périple qui mit à l’épreuve notre bonne humeur.

Après une étape non mémorable à Patong près de Phuket (n’allez jamais là-bas ! sauf si vous êtes adepte du tourisme sexuel), une demi-heure de taxi qui coûte un bras mais t’as pas le choix, 6h de bus, 2h de bateau, un sprint sous le cagnard pour choper de justesse un deuxième bateau qui nous coûte l’autre bras, puis 30 minutes de marche de nuit sur une route verticale, ouf ! Nous voici, dégoulinants mais soulagés, à destination. La quarantaine de marches qui nous attend jusque notre chambre n’est plus qu’une formalité.
On découvre alors notre mignon bungalow avec vue sur la mer boui-boui écolo infesté de fourmis dans lequel on va passer les 6 prochains jours.

 

 

Jour 1 : dans cet autre Finistère

C’est au chant des oiseaux sous la grisaille qu’on se réveille, on décide de louer un scooter pour aller explorer le coin. L’île étant petite (à peu près 2km sur 10), il est assez facile d’en faire le tour en quelques jours.
Encore fatigués par nos péripéties de la veille on s’échoue au sud de l’île sur la plage tranquille de Chalok, qui a aujourd’hui des petits airs de Bretagne.

rps4725

Source : wikipedia Honfleur

rps4715

Ca c’est une vieille photo de Boulogne sur Mer

rps4714

Echoués dans un bar de vieux hippies, un cauchemar

On s’offre sur la terrasse de notre bungalow une Chang dégueulasse, avec des biscuits apéro aux algues, encore plus immondes. Et on termine la journée par un tour du côté de la populaire Sairee, se désoler du spectacle de groupes de jeunes touristes en perdition et de leur musique affligeante.

rps4744

Chang ou Koenigsbeer, c’est du pareil au même

 

 

Jour 2 : ça use, ça use

Aujourd’hui le temps n’est pas trop mal, ça me donne l’idée de génie d’aller faire de la rando sous 35°C.

rps4754

‘savent pas faire des vraies routes les Thaï

rps4768

Même rengaine : clic-droit -> fond d’écran

Tout ça pour aller admirer un point de vue soit-disant sublime :

rps4763

Jvais écrire au Lonely Planet histoire qu’ils retirent ça de leur guide

La balade se termine dans la baie de Tanote, où Alex a à son tour une idée lumineuse, aller faire un peu de snorkelling (pour les réfractaires à l’anglais : de la plongée en mode petit joueur avec masque et tuba).

rps4780

rps4791

Bon, ça ne se voit pas sur les photos mais ce jour-là y a des vagues de malade alors je manque de me noyer deux fois en essayant de fixer mon masque et Alex finit par s’écorcher le pied sur le corail. Et j’ai pas vu de poissons.

On enfourche à nouveau le scooter (en fait non moi je marche à côté, vu le dénivelé et l’état des routes c’est plus prudent), pour aller jeter un oeil du côté de la plage en bas de notre hotel. Bon ben juste un oeil, la plage est dégueulasse et l’hôtel qui la squatte n’a pas l’air décidé à faire un peu de ménage…

rps4810

Pourquoi nettoyer la plage lorsque la mer peut avaler les déchets ?

Le soir, petit repas thaï pour se remettre de ces échecs : poulet aux noix de cajou et curry jaune. On va dire que c’est bon.

rps4816

Là, jtape la pose ! Dingue, non ? Allez, tu peux sauvegarder la photo sur ton bureau, personne ne te regarde

rps4813

J’espère que t’aimes les oignons

rps4819

Et toi aussi, j’espère que t’aimes les oignons

 

Jour 3 : beau temps pour se jeter à l’eau

Au programme : Shark bay et Freedom beach, des noms évocateurs sûrement créés pour attraper les touristes.

rps4857

Là, jviens d’écraser un escargot

Après avoir bien galéré en scooter et s’être à moitié perdu dans le dédale d’hôtels installés en bord de mer, on arrive enfin sur la plage de nos rêves :

rps4863

Mouais. Moi, la plage de mes rêves, elle est bitumée et y’a pas de sable qui gratte

Evidemment ces couillons n’ont pas prévu d’accès direct à la plage :

rps4865

Moment mémorable où je demande à un client de l’hôtel s’il n’y a bien qu’un accès à la plage, par la mer. Le type hoche de la tête. Tout ce que j’ai trouvé à dire, c’est « u gotta be kidding ». Si je lui avais dit qu’il crêchait dans un hôtel de merde, c’était pareil

Dommage que j’aie pas pu prendre de photo, c’était bien comique de nous voir marcher dans les vagues, les sacs au-dessus de nos têtes !
Un autre resort est lui confortablement installé derrière la plage, pelouse verdoyante, bungalows, piscine et transats. On a l’impression d’etre la famille Groseille qui vient squatter chez les riches.

rps4872

rps4884

rps4909

Le grand break t’offre un magnifique fond d’écran pour crâner au boulot

Bon et puis avec tout ça j’ai pas vu de requin. Pas un aileron, rien !

Sur la Freedom beach on y reste 5 minutes, elle est remplie de jeunes australiens gonflés à la bière en train de dragouiller. Vraiment, que des pièges à touristes !

On retourne à Chalok pour déguster une pizza hors de prix devant un coucher de soleil… passable :

rps4940

rps4927

Le type a pas compris que l’intérêt du bateau, c’est de monter dessus

rps4929

Hop, un petit filtre instagram et t’as l’impression qu’on a eu des vacances trop bien

rps4949

Galère l’appli Photoshop sur la tablette

 

 

Jour 4 : j’ai attrapé un coup de soleil

Bien décidés à voir du poisson aujourd’hui, on se met en route avec masque et tuba pour une rando au sud-est de l’île, qui traverse pas moins de sept plages.
Pas de chance, la première crique du chemin est privatisée par un hôtel et un employé nous demande gentiment de passer notre chemin. On a quand même pris une photo, na !

rps4959
La plage suivante est pas trop mal, dommage qu’une gamine qui n’arrête pas de chouiner gâche l’instant.

rps4963

On a failli placer la gamine sous l’hélice du bateau, histoire de lui faire comprendre qui c’est le chef

On passe le reste de la journée de plage en plage, à aller taquiner le poisson et faire des films chiants à mourir avec la GoPro.

rpsgp381814

« Banc de sardines dans la deûle »

rpsgp401838

Poisson sappé comme jamais

rpsgp361779

Dur d’être un poisson gris sous les tropiques

rpsgp502016

Bof, tout ce qu’on verra d’intéressant c’est des poissons vaguement exotiques et une tortue à moitié amorphe (parenthèse surexcitée : ouais !! une tortue !!! En vrai on s’est amusé comme des petits fous avec la Gopro, surtout Alex que j’ai dû extirper de l’eau sinon il y passait la nuit. On espère pouvoir vous montrer bientôt les vidéos !).

tortue

rps4990

rps4999

rps5005

En mode Miley Cirus, wrecking ball

J’apprendrai surtout qu’il faut bien s’enduire les fesses de crème solaire avant d’enfiler masque et tuba, retenez bien ce conseil si vous ne voulez pas vous retrouver avec un demi-cul de babouin lors de vos prochaines sessions snorkelling.

 

Jour 5 : s’exposer un peu plus au soleil

Pour ce dernier jour, encore une énième journée plage, ça commence à lasser non ? En bref, on se trouve un coin tranquille et on passe plusieurs heures à tromper notre ennui entre lecture et baignade.

rps5021

Non mais regarde la largeur du hamac ! Je luttais à mort pour ne pas me viander à terre !

rps5028

rps5023
Ouf, c’est fini !

 

Bon vous vous en doutez, Koh Tao c’était TROP BIEN.
J’espère qu’on a réussi à pas vous faire trop mal au coeur. Entre nous, le turquoise monochrome ne vaudra jamais toutes les nuances de gris de la Mer du nord.

 

J’espère aussi que vous aurez noté l’effort sur les sous-titres ! J’y ai épuisé mon répertoire musical !

Rédiger un commentaire ↓

22 replies to Koh Tao : dure dure la vie sous les tropiques

  1. Gaëlle

    Haha bravo pour cet article et pour les sous-titres, on y croirait presque 😀 Je comprendrais que vous ayez envie de rester plus longtemps, les photos sont magnifiques !

  2. Sophie

    Loulou et Boutin ont fait de magnifiques créations pour ces beaux poissons!!!!
    Bon courage pour la suite ca n’a pas l’air facile d’être là où vous êtes;-)))

  3. Clément

    Merci pour le fond d’écran ! Même si ça aurait été plus simple en format paysage 😛
    Il fait toujours beau chez vous 😛
    Gros bisous

  4. mamou

    Pas bien d’écrabouiller un escargot… Je vois que vos vacances sont extrêmement difficiles, je compatis. en fait pas du tout… J’aime beaucoup la photo à la « Miley Cirus », chouette de te voir te lâcher. et Alex qui commence doucement à sourire!!!.

  5. Maman

    Je ne vous envie pas …
    Surtout si, en plus, les plages de la Mer du Nord vous manquent.
    Malgré de gros efforts pour nous épargner, on avait bien compris avant la fin que c’était TROP BIEN.

  6. Auré

    Oh la la la ! C’était trop galère dis donc ! Trop rude… pfiou … je vais vous plaindre… :p:p:p
    Non mais trop bien ! Ca donne envie : Et merci pour les photos – fond d’écran ;p
    PS : vous avez pas tenté un fricassé de curry de vos voisines les fourmis ? ^^

    • Claire

      Non, côté insectes on se réserve pour le Cambodge ça a l’air d’être leur spécialité ! Enfin j’ai encore du travail de conviction à faire, Alex n’a pas l’air très chaud pour tenter la découverte !

  7. Loulou

    Sexy Claire Cyrus ! A mourir de rire en fait cette photo xD

  8. Didier

    C’est bête de faire autant de kms… A votre retour je vais vous prêter mon bungalow au camping du perroquet à Boulogne sur mer et vous y verrez les mêmes paysages…
    Par contre il faut absolument y aller entre les 14 et 16 juillet, c’est les deux jours où il fait beau temps et que la centrale de Gravelines chauffe naturellement l’eau de la mer. En plus vous y verrez des espèces de poissons qui s’éclairent la nuit. TOP !

    • Claire

      Alors là tu ne pourrais pas nous faire plus plaisir, Alex est boulonnais et moi je suis la reine du camping ! Le Perroquet on n’a jamais osé se l’offrir mais ça a l’air fabuleux. Entre les 14 et 16 juillet en plus c’est la fête de la mer on va pouvoir se gaver de rollmops et hareng fumé !!

  9. Laure

    J’ai beaucoup ri à la lecture de cet article. Il est vraiment super.
    Ce que je trouve incroyable dans votre aventure c’est que vous avez déjà vécu en 1 mois tellement de moments variés (rencontre avec des autochtones, visite de musées, atelier cuisine, balade en ville, en campagne, montagne, plage….). Cela doit être totalement dépaysant et ça doit même faire un peu tourner la tête.
    Une petite question sur la nourriture en photo : y a-t-il de la viande dans les plats ou uniquement des légumes?

    • Claire

      Justement ces jours-ci on vit à la cool et ça fait du bien, on profite même si on sera contents dans 3 jours de reprendre la route pour un peu plus d’aventure !!
      C’est du poulet dans les deux plats, pas mal de restos proposent pour un même plat de choisir en version légumes / tofu / poulet, porc, boeuf, crevettes… Nous c’est souvent poulet 🙂

  10. Gwen

    J’adore votre aventure, je bave devant les photos, j’aime les références musicales, mais surtout, surtout: je suis absolument fan des légendes de vos photos!! Bon courage dans cette galère 😉

  11. Typhaine

    Je viens de découvrir votre blog trop génial! J’adore!
    Je viens aussi d’apprendre pour la tourista 😉 toutes mes condoléances!
    Je voulais souhaitez un excellent anniversaire plein de surprises et de découvertes a notre plus belle rédactrice en chef 🎂

    • Claire

      Ohhhh Typhoune 🙂 ça me fait trop plaisir de te voir ici et trop plaisir que tu aies pensé à mon anniversaire !
      Ça va l’anniversaire a été bon j’ai même eu droit à un gâteau avec bougies ! Y a des traditions indispensables !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *